Banditisme à Niamey : trois réseaux de voleurs neutralisés, une vingtaine de personnes arrêtées (police)

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le dim, 09/09/2018 - 16:32
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 8 Septembre (ANP)- La police nigérienne a annoncé vendredi 7 septembre avoir neutralisé trois réseaux de voleurs   qui opèrent dans les quartiers périphériques de Niamey (Ceinture verte, Bassora, Niamey 2000) en  perpétrant des vols qui s’étaient soldés par trois meurtres au cours des 3 derniers mois.
Ces ‘’ bandes criminelles ont été mises hors état de nuit’’, une vingtaine de personnes sont interpelées dans les locaux de la police judiciaire et 27 motos immobilisées dans le cadre des enquêtes, a précisé la police dans un point de presse relatif à l’insécurité au Niger.
La capitale nigérienne est confrontée  ces derniers temps à un certain type de délinquance très en vogue notamment des jeunes à moto  commettant des vols à l’arrachée ou des jeunes qui se postent à des endroits à la périphérie de ville ou peu fréquentés pour perpétrer des vols, relate la source
Il a été enregistré du 1er janvier au 1er août 2018,  259 cas d’agressions physiques, 5  voitures volées, 1116 motos emportées, 999 téléphones portables volés, selon les statistiques criminelles de la ville de Niamey.
Les forces sécurité ont  conduit 1984 patrouilles et 301 opérations coups de poing  ayant permis d’interpellé plus de 5000 personnes parmi lesquelles 746 interpelées et déférées au parquet pour implication dans des affaires de délinquances, rapporte la police nationale.
Le Dispositif  de sécurité mis en place avec toutes les forces –gendarmerie, police, garde nationale- et toutes les spécialités –antiterroriste, anti-drogue – est placé sous le Conseil régional de sécurité,  présidé par le Gouverneur de Niamey.
Une soixantaine de véhicules  contre trois, il y a dix ans, sont affectés pour  les surveillances des différentes voies d’accès à la capitale par des patrouilles ou des positionnements fixes, assure la police.
  Confrontée aux effets de la croissance démographique et spatiale avec plus d’un million d’habitants,   Niamey évolue  dans un environnement régional  dominé  par la montée du djihadisme et de Boko Haram.
CA/ANP- 0026 Septembre 2018

ANP HONEY POT