Atelier d’échanges sur l’IDH avec les Institutions Internationales qui contribuent à son calcul

Soumis par lawan le mar, 05/11/2019 - 15:42
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 05 Nov (ANP)-L’Institut National de la Statistique (INS) a organisé ce mardi 05 novembre 2019 au Palais des Congrès de Niamey, un atelier d’échanges sur l’Indice de Développement Humain (IDH) avec les Institutions Internationales qui contribuent à son calcul.
Organisé par l’INS en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement(PNUD) sur instruction du Président de la République, cet atelier de deux jours est destiné principalement à permettre aux différents acteurs internationaux, régionaux, sous régionaux et nationaux, de discuter et d’échanger sur le processus d’élaboration du Rapport Mondial sur le Développement Humain (RMDH).
Mais aussi sur le calcul de l’IDH, créé par le PNUD pour classer les pays chaque année sur les efforts qu’ils fournissent dans le développement humain durable et leurs populations’’, a indiqué la Directrice de cabinet de la Ministre du Plan Mme Diarra Fatoumata Ly.
Mme Diarra Fatoumata Ly a rappelé que ‘’ce classement, à partir du concept de développement humain a été établi par le PNUD en 1990 pour corriger les insuffisances constatées dans la comparaison des pays sur la base des indicateurs comme le Produit Intérieur Brut (PIB)’’.
‘’Bien que très mal classé selon le niveau de son IDH, le Niger est régulièrement en très bonne position dans les évaluations et mesures faites avec d’autres indicateurs de la gouvernance, comme le Country Policy and Institutional Assessment (CPIA) de la Banque Mondiale, l’indice Mo Ibrahim…, c’est pourquoi il faut se demander où se trouve le problème’’,  a-t-elle ajouté.
La Directrice de cabinet de la  Ministre du Plan a notifié que ‘’ le Gouvernement du Niger attache du prix à la réussite de cet atelier, surtout aux recommandations  qui en sortiront’’.
‘’Les discutions avec les différentes institutions  nationales et internationales concernées par la question permettront de renforcer les capacités des services techniques de notre pays en charge de la collecte des données statistiques qui sont utilisées pour l’élaboration du RMDH et pour le calcul de l’IDH’’ , a-t-elle noté.
Pour sa part la Représentante du PNUD,  Mme Diana Ofwona d’indiquer que cet atelier , est l’une des recommandations du Comité interministériel de suivi de l’IDH ,et  constitue la réponse du PNUD à l’appel des Autorités nigériennes à un dialogue constructif, franc et direct entre les acteurs nationaux et les différentes institutions internationales en charge de la collecte des données et du calcul de l’IDH.
Mme Diana Ofwona , de rappeler que l’IDH a été institué par le PNUD en 1990 dont le processus de calcul et de publication a été confié à un Bureau indépendant, le bureau du Rapport sur le Développement Humain (BRDH).
Les publications régulières du Rapport Mondial sur le Développement Humain (RMDH) ont depuis apporté une contribution significative aux débats socioéconomiques et un éclairage évident pour la formulation et la mise en oeuvre de politique appropriée de développement tant dans les pays en développement que les pays développés.
‘’Cet atelier est d’autant plus important et porteur d’espoir que des expériences similaires dans les pays comparables ont abouti à des résultats satisfaisants en matière de valorisation des statistiques publiques dans le processus de calcul de l’IDH, entrainant des bonds significatifs  sur l’échelle du classement de l’indice’’, a indiqué la représentante du PNUD .
Depuis plusieurs années le rang du Niger sur le tableau de l’indice du développement humain a été un sujet de préoccupation nationale.
MTM/AIO/ MHM/CA/ANP- 0019 Novembre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT