Appui allemand au Niger de 35000 T d’engrais et 10.000 T d’aliments bétail par an

Soumis par lawan le jeu, 28/02/2019 - 13:16
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

 Agadez, 28 fév (ANP) - Le Niger va bénéficier  d’un appui à travers la Centrale d’approvisionnement en intrants et matériels agricoles (CAIMA)  pour assurer une disponibilité  annuelle moyenne  dépassant plus de 35,000 tonnes d’engrais et 10,000tonnes  d’aliments bétail dès cette année 2019 dans le cadre d’un fonds de roulement financé par la coopération allemande.
La création  de ce Fonds de roulement pérenne  pour l’approvisionnement en intrants agricoles  sur l’ensemble du territoire national vise à améliorer  les conditions des producteurs agricoles  pour un meilleur rendement à travers l’accès aux engrais  de qualité et de manière permanente.
La première phase de ce programme (2019-2021) est d’un montant   de financement de 20millions d’Euros soit plus de 13 milliards de FCFA.
Le Fonds de roulement initié par l’Etat du Niger avec l’appui de la coopération allemande à travers la KWF, vise à promouvoir une mise en valeur du potentiel agricole en cours de développement par l’axe mobilisation des eaux de l’initiative 3N.
Dans le cadre de la vulgarisation de ce fonds, un atelier regroupant les différents acteurs s’est tenu le 26 février dernier à Agadez.
Le directeur général de la CAIMA,  M.Harouna Mahamadou a fait part à cette occasion  la  volonté de transformer cette centrale en une institution plus indépendante des pouvoirs publics est un élément important dans le processus de mise en place du Fonds de roulement KfW.
De manière spécifique, le programme vise la CAIMA autonome de la subvention de l’Etat, rendre disponible l’engrais à un prix compétitif et accessible à l’ensemble des producteurs nigériens.
Avec cet appui la KWF est convaincu que la CAIMA fleuron national jouera un rôle important pour améliorer l’accès des intrants agricoles en quantité satisfaisante et en bonne qualité dans les prochaines années a indiqué pour sa part le représentant de KWF Dr Azawa Alhassane .
En plus la CAIMA comme importateur à une plus grande échelle développera un secteur privé nigérien professionnel   et de proximité dans l’achat et la vente en gros au niveau du pays.
La mise à disposition d’un fonds de roulement permanent qui aurait un effet immédiat au niveau de la CAIMA vise à augmenter considérablement sa capacité d’achat, en
concordance avec le besoin national exprimé par les producteurs eux-mêmes et leurs organisations ; La disponibilité à temps des engrais au niveau des producteurs à temps pour une bonne application des
engrais.
L’objectif du Programme est d’améliorer les conditions des producteurs agricoles nigériens d’avoir accès aux intrants agricoles en quantité satisfaisante, en bonne
qualité et à un prix économiquement acceptable au moment voulu et d’une manière
durable pour contribuer à la promotion d’une agriculture productive et à la sécurité
alimentaire au Niger.

Le Fonds se subdivise en différentes sous-composantes pour le secteur des engrais
et de l’aliment bétail pour lesquels des changements adéquats sont proposés. Le programme vise en complémentarité de l’appui en cours de l’Union Européenne à renforcer institutionnellement la CAIMA,et pour restructurer ses méthodes
d’approvisionnement et de distribution des Intrants au niveau national.
Le secteur rural emploie plus de 80% de la population active et contribue en moyen de plus de 43% du PIB nationale ».
Cependant sa forte dépendance des facteurs climatiques et des contraintes structurelles tels que l’insuffisance des dispositifs de stockage,  la faible capacité de transformations des produits agro sylvo pastoraux et halieutiques,   la pauvreté du sol, les aléas climatiques , la faible structuration des circuits de commercialisation la confine malheureusement à une productivité très en deca  des attentes légitimes des nigériens, estime-t-on.

AH/CA/ANP-00154 février 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT