Adoption du Rapport National sur la mise en œuvre de la Convention Internationale pour l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination Raciale.

Soumis par lawan le ven, 01/03/2019 - 20:21
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 01 mars  (ANP) – Le Gouvernement a adopté le vendredi 1er mars le rapport national sur la mise en œuvre de la convention pour l’élimination de toutes formes de discrimination raciale, annonce un communiqué du conseil des ministres.
Le présent Rapport qui est la combinaison de quatre (04) rapports périodiques comme demandé par le Comité d’Experts est pris pour satisfaire à cette exigence, précise-t-on.
Le Niger a ratifié ou adhéré à la quasi-totalité de ces textes parmi lesquels la Convention internationale contre l’Elimination de toutes les formes de Discrimination Raciale, adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 21 décembre 1965.

L’article 9 de la Convention internationale contre l’Elimination de toutes les formes de Discrimination Raciale, fait obligation à tout Etat partie, de soumettre au Secrétaire Général de l’ONU par l’intermédiaire d’un Comité d’Experts élus par l’Assemblée Générale, un Rapport périodique sur les mesures, notamment d’ordre législatif, judiciaire et administratif qu’il a adoptées, pour donner effet aux dispositions de cette Convention.

En rappel, Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, la Communauté internationale s’est attelée à développer et à préciser progressivement les règles du droit international des droits de l’Homme, dont les textes fondateurs sont la Charte des Nations Unies et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Aujourd’hui, les droits de l’Homme fondamentaux sont définis dans cette déclaration, ainsi que dans neuf (09) autres instruments internationaux et leurs protocoles facultatifs.
SML-CA/ANP-005 mars 2019
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT