7ème réunion annuelle des cadres de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable

Soumis par lawan le jeu, 10/01/2019 - 11:27
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Dosso, 10 Janv. (ANP) –la 7ème réunion annuelle des cadres du ministère de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable placée  sous le thème » Gestion durable des terres et des eaux face aux changements climatiques »   s’est ouvert  le 9 janvier à Dosso.
Au cours des travaux qui dureront deuxjours, les cadres du ministère de l’environnement feront le point de la mise en œuvre du plan d’action sectoriel environnement, salubrité urbaine et développement durable tiré de la déclaration de la politique générale du chef du gouvernement qui, elle-même constitue la déclinaison stratégique du programme de renaissance du président de la république.  Il s’agit aussi de jeter un regard sur les réalisations, d’évaluer le chemin parcouru tout en mesurant les forces et les faiblesses de l’action du ministère afin de mieux projeter l’avenir.
La cérémonie d’ouverture de cette réunion a été présidée par le ministre de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable M. Almoustapha Garba en présence des autorités régionales de Dosso, du deuxième vice-président du conseil régional des cadres centraux et régionaux du ministère de l’environnement et de nombreux invités de marque.
le ministre de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable M. Almoustapha Garba a indiqué que   la rencontre  vise à mesurer les progrès réalisés depuis l’avènement des autorités de la 7ème république en matière de restauration des terres  dans un contexte de plus en plus marqué par le défi des changements climatiques et leurs impacts pervers sur la vie de nos populations.
Tout au long de son intervention, le ministre de l’environnement a  évoqué les importantes réalisations accomplies en lien direct avec l’atteinte stratégique de l’initiative 3N et enregistrés entre avril 2011 et décembre 2018. Après huit ans de mise en œuvre du programme de la renaissance,  a souligné M. AlmoustaphaGarba, des progrès significatifs ont été enregistrés dans le domaine de la préservation de l’environnement et du cadre de vie.
Cependant,  a-t-il fait remarquer, l’atteinte des objectifs que le ministère s’est fixé d’ici fin 2021 nécessite davantage d’efforts dans l’action que dans la mobilisation. L’un de ces défis pour les années à venir a indiqué le ministre de l’environnement est de mobiliser toutes les énergies et les financements nécessaires afin de mettre à l’échelle les importants acquis et bonnes pratiques éprouvées en s’appuyant notamment sur les résultats de la table ronde du financement du PDES 2017-2021.
M. Almoustapha Garba a exprimé sa gratitude aux partenaires techniques et financiers qui accompagnent le ministère de l’environnement dans sa mission d’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes.
Auparavant dans son discours de bienvenue, le gouverneur de la région de Dosso M. Moussa Ousmane s’est réjoui du choix porté à Dosso pour abriter cette réunion qui a-t-il dit est une véritable opportunité pour échanger et discuter sur des thèmes importants et constitue de ce point de vue un véritable canal de communication. Les résultats qui sortiront de cette rencontre a indiqué le gouverneur de Dosso constitueront un outil  important à la décision pour surmonter les différents défis auxquels font face notre pays en général et la région de Dosso en particulier.
M. Moussa Ousmane a longuement parlé des potentialités forestières de la région qui font de Dosso la région la plus représentatives sur le plan de l’environnement. Cependant a-t-il souligné, ce tableau reluisant ne doit pas nous faire perdre de vue les contraintes environnementales que subissent ces ressources. Heureusement a dit en substance lm. Moussa Ousmane grâce à l’encadrement et à l’assistance de l’’état du Niger soutenue par l’aide des partenaires techniques et financiers, les producteurs sont à l’ère de la mise en œuvre des nombreuses techniques en matière de restauration des écosystèmes.
Cette dernière  réunion des cadres de l’environnement s’était tenue à Tahoua.
MA/CA/ANP-0032 Janvier 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT