22 décès et près de 50.000 sinistrés dans des inondations au Niger (Ministre)

Soumis par lawan le jeu, 09/08/2018 - 10:28
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 09 août (ANP) – les fortes pluies tombées ces derniers jours au Niger ont causés 22 décès et près de 50.000 sinistrés dans plusieurs régions du pays selon un dernier bilan à la date du 6 août, a annoncé mercredi à Niamey le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, Laouan Magagi, ‘’craignant une situation beaucoup plus inquiétante les jours ou semaines à venir’’.
Le responsable gouvernemental a  détaillé  qu’à la date du 6 août, il a été enregistré 49.846 sinistrés soit 6146 ménages, malheureusement 22 décès, 3900 hectares de champs inondés, 26.344 animaux  tués, 11 salles de classes et 33 puits endommagés dans les régions de Maradi (Centre), Diffa (Extrême Sud Est) , Zinder (Est), Tahoua (Nord) et Niamey.
Il a été chiffré à 6262 le besoin en abris, pour ce qui est de vivres, la quantité nécessaire estimée à 320 tonnes a été ouverte, a-t-il dit ajoutant que le bilan du sinistre ne prend pas en compte la région d’Agadez (Nord) où des inondations ont été annoncées.
‘’Il y a fort à craindre une situation beaucoup plus inquiétante dans les jours ou semaines à venir si les prévisions météorologiques dans ces deux zones- le bassin du lac et celui du fleuve) annoncées comme à risque- se réalisent’’, a alerté le Ministre assurant toutefois que le Gouvernement et ses partenaires ont anticipé en prévoyant un ‘’plan de contingence’’ pour la prise en charge de 170.000 sinistrés potentiels.
Selon le Bureau des Nations Unies pour les Actions Humanitaire au Niger (OCHA), ‘’quelques 170 000 personnes pourraient être affectées par les inondations cette année notamment dans les régions de Dosso et Niamey ‘’.
« Les prévisions pour la période août septembre 2018 laissent entrevoir des très fortes pluies dans toutes les régions du pays et qui risquent d’engendrer d’importantes inondations », alerte OCHA.
En 2017, les inondations au Niger avaient causé  56 décès, près de 20.000 sinistrés  et d’importantes des pertes de productions et de têtes de bétail, rappelle –t-on.
Le Niger est un pays sahélien en proie aux changements climatiques dont les effets récurrents sont la sécheresse et les inondations.
CA/MHM/ANP – 0030 Août 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT