1ere Session Ordinaire du comité de pilotage des Réformes de Gestion de finances publiques.

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le mar, 12/03/2019 - 17:37
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 12 Mars (ANP)-le ministre des finances M. Mamadou Diop  a présidé Lundi 11 mars 2019  les travaux de la 1ere session ordinaire au titre de l’année 2019 du comité de pilotage des Réformes de Gestion des finances publiques. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des partenaires techniques et financiers , en particulier l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Niger, Mme Denisa Elena Ionete.
Cette session  du comité de pilotage des réformes de gestion de finances publiques permettra aux participants de dresser le bilan des actions de l’année 2018 et envisager la programmation de l’année en cours.
A cette occasion, l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Mme Denisa Elena Ionete a indiqué que ‘’la présente réunion se tient dans un cadre particulièrement stratégique  sur le dialogue sur la gestion  économique, financière et budgétaire du Niger’’.
Elle intervient dans un contexte marqué par la poursuite de la mise en œuvre du plan de  développement économique et social (PDES) 2017-2021 ainsi que d’appui budgétaire de plusieurs partenaires.
‘’Les réformes dans la gestion des finances publiques ainsi que de mobilisation des réformes économiques sont avant tout celles du Niger. Les partenaires techniques et financiers, dans l’ensemble, sont engagés et fiers de vous accompagner dans ce processus qui est un processus de rentabilité’’, a-t-elle ajouté.
En prenant la parole, le ministre des finances Mamadou Diop a rappelé que ‘’le progrès enregistré par notre pays en matière des réformes de la gestion des finances publiques, est un progrès remarquable’’ avant de dire que ‘’le plan d’actions prioritaires de l’année 2018 comporte au total 212 activités, et au  31 décembre 2018 le taux de réalisation  s’établit à 71,2% contre 64,4% en 2017’’.
M. Mamadou Diop a salué ‘’le succès enregistré par les principaux programmes des reformes  dont le taux d’exécution dépasse de 80% et pour lesquels une attention particulière a été accordée au renforcement des contrôles et des audits externes afin d’assurer les principes des responsabilités  financières des acteurs et améliorer leurs performances’’.
Pour 2019, ‘’le gouvernement est déterminé a poursuivre sans relâche les efforts de réformes  en plus des activités prévues dans les Plans d’Actions Prioritaires (PAP)  2018’’, a déclaré le ministre Diop.
Au total, le Plan d’Action Prioritaire (PAP 2019) est reformulé autour de 228 activités programmées sur toute l’année pour sa mise en œuvre, indique-t-on.
HA/MHM/CA/ANP-0057 MARS 2019

ANP HONEY POT